FLASH INFO – COVID 19

Chers Clientes, chers Clients,

En préambule, nous sommes pleinement conscients de votre attente de mesures fortes.
Votre compagnie d’assurance Generali travaille actuellement sur un ensemble de mesures en votre faveur décrits dans les paragraphes ci-dessous.

Dans ce délai, face au contexte inédit que nous connaissons actuellement et dont les conséquences ne sont pas encore complètement mesurables, nous souhaitons vous apporter un éclairage sur l’ensemble des mesures déjà prises par les Assureurs dont Generali fait partie.

En synthèse : les acteurs de l’assurance se sont tous mobilisés à hauteur de 3,2 milliards d’euros. Les impacts et engagements portés par Generali France seul, pour lutter contre le Covid-19 et ses conséquences, y représentent près de 300 millions d’euros, dont :

  • la moitié est consacrée au soutien aux indépendants et entrepreneurs avec notre contribution au fonds gouvernemental de solidarité en soutien aux entreprises impactées par la crise et la mobilisation de nos capacités d’investissement au service de la relance de l’économie française via le programme d’investissement de 1,5 milliard d’euros lancé par la Profession.
  • l’autre moitié consiste en des engagements spécifiques à Generali France. La Compagnie met ainsi en œuvre des mesures extracontractuelles de maintien et d’extension de garanties au bénéfice de ses assurés. Par exemple, par des initiatives de solidarité adressées notamment au personnel soignant et au secteur de la santé.
  • enfin, en tant qu’entreprise citoyenne, Generali France poursuit ses actions de solidarité envers le monde associatif, et n’a recours ni au chômage partiel, ni à aucun dispositif d’aide publique destiné à soutenir en priorité les entreprises en difficulté.

ENGAGEMENT FINANCIER DE GENERALI FRANCE ENVERS LES FONDS DE SOLIDARITÉ ET D’INVESTISSEMENT À HAUTEUR DE 150 MILLIONS D’EUROS

Generali France contribue ainsi au doublement de l’engagement de la FFA, de 400 millions d’euros, au fonds de solidarité gouvernemental en faveur des entreprises confrontées à une baisse significative de leur activité.

En tant que gestionnaire d’actifs et leader en assurance-vie, Generali France mobilise ses capacités d’investissement afin de soutenir la relance de l’économie française au travers du programme d’investissement de 1,5 milliard d’euros lancé par la profession pour apporter des financements en fonds propres aux PME et ETI.

MESURES EXCEPTIONNELLES, FACILITÉS DE TRÉSORERIE ET AMÉNAGEMENTS DES GARANTIES POUR LES ENTREPRISES ET LES PROFESSIONNELS À HAUTEUR DE 80 MILLIONS D’EUROS

Generali s’engage à conserver en garantie les contrats des entreprises en difficulté en cas de retard de paiement suite à la pandémie. Ainsi, pour les contrats Dommages aux biens (Multi-Risques Commerce, Flottes Auto, Responsabilité Civile, …) et Protection sociale (Santé, Prévoyance) des Professionnels et Entreprises, et pendant toute la durée du confinement, Generali :

  • maintient les garanties des contrats en cas de retard de paiement ;
  • suspend les envois de mise en demeure et les processus de recouvrement.

En tant que propriétaire d’un parc immobilier et investisseur institutionnel, Generali France s’engage également à différer le paiement des loyers pour les PME et les TPE appartenant à l’un des secteurs dont l’activité est interrompue en application de l’arrêté du 15 mars 2020 :

  • le passage d’une échéance de paiements des loyers mensuelle à une échéance trimestrielle. ;
  • la suspension du recouvrement du loyer d’avril et la possibilité de différer son paiement dans le temps sans pénalité.

En Prévoyance, Generali applique la prise en charge des indemnités journalières des personnes fragiles (femmes enceintes et personnes en affection de longue durée) placées en arrêt de travail selon la procédure dérogatoire prévue par la Sécurité Sociale, dans les mêmes conditions qu’un arrêt de travail pour maladie prescrit par un médecin, et dans la limite de 21 jours d’arrêt de travail.

Generali prend également des mesures pour étendre les garanties des contrats Professionnels et Entreprises, afin de faciliter la poursuite de l’activité de ses clients. Parmi celles-ci figurent :

  • l’allongement des délais de tolérance prévus normalement pour le maintien des garanties vol, vandalisme et dégâts des eaux en cas d’inoccupation des locaux professionnels (contrats Multi-Risques Commerce ou Risques industriels) ;
  • la généralisation d’Auto Missions à tous nos clients Professionnels et Entreprises déjà détenteurs d’un contrat Flottes Auto (couverture qui étend les garanties auto souscrites par l’entreprise aux voitures personnelles des collaborateurs amenés à les utiliser à des fins professionnelles);
  • en assurance Emprunteur (contrats Novità Emprunteur), Generali accompagne ses clients (Particuliers, Entreprises, Professionnels) qui effectuent des reports de leurs remboursements de crédit. Ainsi pour les clients décalant, auprès de leur banque, leurs remboursements de crédit (jusqu’à six mois de décalage), les contrats Novità seront prolongés sans formalité médicale et en maintenant le barème de cotisations;

Dans le cadre de la complémentaire santé, Generali et Europ Assistance mettent à disposition des clients entreprises deux services pendant le confinement pour accompagner par téléphone encore davantage les salariés et leur famille :

  • un soutien psychologique ;
  • des conseils médicaux par des sages-femmes.

Ces 80 millions d’euros de mesures exceptionnelles s’inscrivent dans l’enveloppe globale des 450 millions d’euros portés par l’ensemble de la profession envers les petites entreprises et les indépendants.

UN SOUTIEN AUX PROFESSIONS MÉDICALES EN PREMIÈRE LIGNE SUR LA CRISE SANITAIRE

En soutien à l’effort considérable des professionnels de santé en première ligne dans la lutte face à l’épidémie, Generali a décidé de supprimer les franchises en cas d’arrêt maladie pour Covid-19 pour les professionnels les plus exposés (produits de prévoyance individuelle pour les TNS).

Generali France s’est rapprochée de la Fédération Hospitalière de France (FHF) afin d’effectuer une donation de 3 millions d’euros pour contribuer aux besoins d’urgence des 38 hôpitaux publics en première ligne sur la prise en charge des patients atteints du Covid-19.

La Compagnie a donné son surplus de masques (plus de 10 000) au centre hospitalier de Saint-Denis dès la première semaine de confinement. L’entreprise met également à disposition des pouvoirs publics ses 15 appartements vacants à Paris (pour un total de 50 chambres) afin de loger les personnels soignants appelés à travailler en Île-de-France tout au long de la crise sanitaire.

Filiale de Generali, Europ Assistance France met à disposition des hôpitaux franciliens 10 respirateurs pour aider le personnel soignant à faire face à l’afflux de personnes en difficulté respiratoire. Europ Assistance, aux côtés d’autres assisteurs, prête également à l’ARS d’Île-de-France des bouteilles d’oxygène pour faciliter le transport des patients affectés par le Covid-19 vers des régions moins touchées.

UNE ENTREPRISE CITOYENNE ET RESPONSABLE, EN PLEIN SOUTIEN DES POUVOIRS PUBLICS ET DE SES PARTIES PRENANTES

Generali ne mettra pas en place de chômage partiel pour ses collaborateurs. De la même manière, consciente que les priorités de l’État sont de gérer la crise sanitaire et d’aider les entreprises en difficulté, Generali n’a pas demandé de report d’impôt sur les sociétés ou de report de charges sociales.

L’entreprise répond également à l’appel de l’État visant à soutenir les fournisseurs et sous-traitants, et s’engage à accélérer le paiement sans délai de l’ensemble des prestations en cours, dont le montant total se porte à date à 22 millions d’euros.

Enfin, Generali France reste très attentive à la situation financière des familles vulnérables et des entrepreneurs réfugiés accompagnés à travers les programmes de sa fondation The Human Safety Net et travaille actuellement avec ses associations partenaires au déploiement d’actions spécifiques auprès de ces publics (une communication publique plus détaillée est prévue).

ET AU-DELÀ DE CES AIDES D’URGENCE… UNE RÉFLEXION SUR LE LONG TERME

La profession, via la FFA, s’est engagée auprès du gouvernement à ouvrir des discussions relatives à la création d’un régime assurantiel de catastrophe sanitaire sur le modèle de celui existant pour les catastrophes naturelles ou terroristes. Generali France participera bien sûr à ces réflexions.

Portez-vous bien.

Bien cordialement,

Vos Agents Generaux

Francois LEGER           Henri GIACOBBI