Ayez le réflexe “connecté” pour réduire votre facture d’électricité

Avec l’avènement du numérique, les systèmes connectés à vocation d’efficacité énergétique inondent le marché. Adoptés par de plus en plus de consommateurs, ils permettent de réduire significativement les factures liées à l’électricité et au chauffage.

Le poids de la consommation énergétique en France

L’habitat est le premier poste de consommation d’énergie : 52 % du budget énergie d’un ménage y est consacré.
59 % pour le chauffage ;
13 % pour l’eau chaude sanitaire ;
7 % pour la cuisson ;
21 % pour l’électricité spécifique (électroménager et multimédia).

Notre consommation d’électricité a pratiquement doublé depuis 1990, soit + 40 %, tandis que nous consommons moins de chauffage du fait de logements mieux isolés, de systèmes de chauffage plus performants.

Aujourd’hui, de nombreux objets connectés que l’on nomme les IoT (internet of thing / internet des objets) permettent aux consommateurs d’avoir la main mise en temps réel sur leur consommation d’eau, de chauffage et d’électricité. Ces IoT dédiées aux solutions technologiques, électroniques et informatiques qui permettent de piloter et d’automatiser tous les équipements d’une habitation constituent ce qu’on appelle aujourd’hui : la domotique, la Smart home, la maison connectée ou encore la maison intelligente…

Un moyen de lutter efficacement contre le gaspillage énergétique et de faire baisser de manière significative le montant des factures depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur.

 

Maîtriser son chauffage grâce à l’internet des objets

Le chauffage représente environ 59 % de la facture énergétique d’un ménage pour son logement. Et c’est là que les objets connectés ont un grand avantage.

Les thermostats connectés : ils permettent d’ajuster la température d’un habitat tout au long de la journée. L’utilisateur peut ainsi piloter son chauffage à distance, directement depuis son smartphone. Ainsi, plus besoin de laisser le chauffage allumé toute la journée pour avoir chaud en rentrant chez soi le soir. Avec un thermostat connecté, vous pouvez allumer votre chauffage juste avant votre arrivée. Vous pouvez également le programmer afin qu’il se règle automatiquement en fonction de la température de votre logement. De la même manière, il existe des climatiseurs connectés qui présentent également un fort potentiel d’économie.
À noter : Le gouvernement encourage vivement l’adoption de thermostats connectés. Il a lancé en 2020, le dispositif “Coup de pouce Thermostat avec régulation performante” : à la clé une prime de 150 € versée en cas d’installation d’un thermostat programmable dans un logement équipé d’un système de chauffage individuel.
Important : baisser son chauffage de 1°C permet de réaliser jusqu’à 7% d’économies.
Systèmes d’ouverture/ fermeture automatique : les volets fermés et les stores abaissés jouent un double rôle. Par leur épaisseur et par l’air qu’ils emprisonnent, ils augmentent l’isolation. Ils empêchent également que le vent ne capture la chaleur en passant sur la fenêtre. Investir dans un système d’ouverture intelligent (connecté) de store permet de palier à cette perte de chaleur : l’objet connecté active ou non la fermeture des stores en fonction du temps (températures, taux d’humidité recensés par capteurs…) qu’il fait dehors. D’autres systèmes d’ouverture automatisés sont proposés au consommateur : il est ainsi possible de programmer le fait que lorsqu’une porte s’ouvre, le chauffage se coupe dans la pièce concernée.

Optimiser son recours à l’éclairage grâce à l’internet des objets

Eclairage par LED :  changez vos ampoules classiques pour des LED. Bien qu’elles soient les plus chères des ampoules à économie d’énergie, elles vous feront économiser de l’argent à long terme car elles consomment 6 fois moins d’électricité que les ampoules traditionnelles et ont une très longue durée de vie.

Eclairage par détecteur de présence : assurez-vous qu’aucune pièce ne reste allumée, alors que personne n’y est grâce à l’éclairage automatique et ses capteurs de présence. Ce système permet également d’éclairer plus ou moins selon la luminosité extérieure, afin de profiter au maximum de la lumière naturelle.

Diminuer sa consommation d’eau

Les compteurs d’eau intelligents : ceux-ci permettent aux consommateurs, en temps réel, de contrôler leur consommation d’eau. Certains compteurs connectés sont également programmés pour détecter le moindre bruit acoustique dans les canalisations : cela permet de détecter les fuites éventuelles. Un atout de taille lorsqu’on sait qu’un robinet qui goutte équivaut à une perte de 5 litres d’eau par heure (soit 120 litres en moyenne) et qu’une chasse d’eau qui fuit équivaut à une perte de plus de 600 litres/jour.

Le pommeau de douche connecté : un Français sur deux ne sait pas évaluer sa facture d’eau courante. Pourtant, en France, la douche est le premier poste de dépense d’eau, c’est 40 % de la consommation du foyer. La startup grenobloise Hydraoa imaginé un système qui permet de réduire sa consommation d’eau chaude jusqu’à 70 % grâce à un changement de couleur ludique du pommeau. Grâce à un système de LED intégré, le pommeau éclaire le jet d’eau de différentes couleurs, du vert au rouge, selon le volume consommé. Hydrao estime à 130 €, le montant moyen annuel des économies réalisées par ses clients sur leurs factures d’eau et d’énergie.

Mettre fin au gaspillage énergétique

Les prises connectées : en plus des possibilités de programmation d’allumage/extinction qui peuvent à elles seules générer d’importantes économies d’énergie (activer la machine à laver ou le lave-vaisselle uniquement en heure creuse), ces prises connectées peuvent être programmées pour s’éteindre lorsque l’appareil électrique est en veille. De cette manière, votre équipement électrique ne consommera pas inutilement de l’énergie lorsque vous ne l’utilisez pas.

L’arrosage automatique : cette fonctionnalité s’active en fonction des conditions climatiques pour, par exemple, ne pas arroser lorsqu’il a plu. Il peut également être programmé pour la nuit afin d’éviter le gaspillage d’eau qu’il y aurait en pleine journée par évaporation à cause de la chaleur.

 

En conclusion

La domotique est aujourd’hui une solution pour diminuer son empreinte écologique : elle facilite une meilleure maîtrise de la consommation énergétique de l’habitat, en optimisant l’efficience énergétique des installations. Un geste éco-gagnant puisqu’il permet, en plus d’une prise de conscience réelle du consommateur, de potentiels gaspillages énergétiques et de diminuer ses factures. Et pour ceux qui souhaitent ne plus rien payer du tout : on a la solution côté chauffage. Certaines sociétés vous proposent d’héberger des datas centers en guise de radiateur. Constamment en surchauffe, ils vous permettront de vous chauffer l’hiver à l’œil.